Le Japon va à nouveau envoyer une équipe de l’ONG JEAN sur la côte Pacifique de l’Amérique du Nord pour discuter de la meilleure manière de traiter l’afflux de débris de la catastrophe du 11 mars 2011.

 

Quelque 1,5 million de tonnes de débris dériveraient dans le Pacifique. D’après la dernière simulation du ministère de l’Environnement, la plupart de ces débris pourrait atteindre la côte Pacifique de l’Amérique du Nord dès le mois prochain.

Le gouvernement a dépêché aux Etats-Unis en août des membres de l’ONG basée à Tokyo. Ils devaient mener une collecte d’informations sur place.

Le gouvernement a décidé de les envoyer à nouveau en décembre au plus tôt. Ils iront sur la côte Pacifique de l’Amérique du Nord et à Hawaï.

Discussions

Laisser un commentaire