Environ 20 % des visiteurs de Tokyo Disneyland ont la quarantaine, voire plus. Ils y viennent avec des amis, ou d’autres personnes, mais sans leurs enfants.

 

Kimie Masuda, âgée de 58 ans et résidant à Urayasu, dans la préfecture de Chiba, a visité le parc à la mi-décembre, pour la première fois depuis des années.002

Lorsque ses deux fils étaient jeunes, ils y venaient en famille au moins deux fois par an. Maintenant un de ses fils travaille, et l’autre est au collège. Pour aller assister à la célébration du 30ème anniversaire du parc, elle a demandé à son mari, âgé de 60 ans, de venir avec elle.

Ils ont mangé des hamburgers et se sont pris en photo devant le château de Cendrillon. Quand ils venaient avec leurs enfants, ils devaient toujours garder un œil sur eux et les amener dans leurs attractions préférées. Ils en garde bien sûr de bons souvenirs, mais venir au parc en couple a aussi ses avantages.

« Avec les jeunes enfants, nous ne pouvions pas gérer la parade », a déclaré Masuda. « Je vais en profiter aujourd’hui. »

Elle a même fait un signe à Mickey Mouse et Donald Duck lors du défilé de jour. « Je suis vraiment contente ».

Elle a souri alors qu’elle confiait qu’elle attendait avec impatience le défilé de nuit avant de rentrer.

Umi Ishimura, un représentant des relations publiques de Tokyo Disneyland Oriental Land Co., affirme que l’entreprise s’adresse à un large éventail d’âges.

«  Cela a été le souhait de Disneyland dès le début, d’être un endroit où les adultes peuvent aussi s’amuser. Nous voulons que les gens de tous âges viennent visiter le parc. »

En semaine, et ce jusqu’au 31 mars 2014, les visiteurs âgés de 45 ans ou plus peuvent entrer grâce au Passeport 45 Plus qui coûte 5 500 yens (environ 39 €), soit 700 yens (environ 5 €) de moins que le Passeport standard.

Ishimura confie qu’environ 20 % des visiteurs de Tokyo Disneyland et de Tokyo DisneySea ont dans la quanrantaire et plus, et en effet, il n’est pas difficile de rencontrer des visiteurs un peu plus âgés dans le parc.

Miyako Kinoshita, 54 ans, de la préfecture de Kumamoto, a été vue avec un bandeau en forme de Mickey en train de profiter de la vue sur un bateau. « J’aime profiter du parc à un rythme détendu, » dit-elle. Le Mark Twain Riverboat et la rivière Western Railroad sont parfaits pour des visiteurs comme elle.003

Pendant ce temps, Takako Kato, 56 ans, d’Ichinomiya, dans la préfecture d’Aichi, confie qu’elle était trop occupée à profiter des manèges pour prendre une pause. Elle et trois autres femmes, entre la cinquantaine et la soixantaine, étaient venues ensemble pour rester à l’hôtel de Tokyo Disneyland.

Pour les personnes actives comme Kato, séjourner dans l’un des trois hôtels Disney est une initiative intelligente, puisque les clients de l’hôtel peuvent entrer dans le parc 15 minutes avant l’ouverture officielle.

Selon Milial Resort Hôtels Co., qui exploite les hôtels, entrer dans le parc 15 minutes avant tout le monde permet de faire une moyenne de six manèges dans la matinée.

Il y a d’autres avantages pour les clients. Tous leurs achats dans le parc peuvent être envoyés à leur hôtel, et certains forfaits hôteliers comprennent des places réservées à des spectacles et des défilés. Le restaurant Canna à l’hôtel Tokyo Disneyland met l’accent sur un menu sain sans graisses d’origine animale, et est également ouvert aux visiteurs qui ne séjournent pas à l’hôtel.

Obtenir des réservations est délicat car l’hôtel est très populaire. C’est pour cela que les clients sont encouragés à faire leurs réservations longtemps à l’avance. Kato confie qu’elle a réservé sa chambre près d’un an avant sa visite.

« C’était mon premier séjour ici et c’était merveilleux, » dit-elle. « J’ai juste eu à payer pour moi, donc ce n’était pas hors de prix. J’ai pu avoir une vraie expérience de luxe. »

 

Source: Mainichi

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

Laisser un commentaire