Junichi Ihara, directeur du Bureau des affaires asiatiques et océaniennes au ministère japonais des Affaires étrangères, a demandé la coopération de la Chine afin qu’elle fasse pression sur la Corée du Nord pour que Pyongyang abandonne le développement de son programme nucléaire et résolve la question des enlèvements de ressortissants japonais.

 

A l’issue de sa visite à Pékin mardi, M. Ihara a déclaré avoir demandé cette coopération lors de sa rencontre avec Wu Dawei, l’envoyé chinois en charge des affaires nord-coréennes.

M. Ihara a également dévoilé avoir discuté avec son interlocuteur des étapes nécessaires à la reprise des pourparlers à six sur le programme nucléaire nord-coréen.

L’envoyé japonais a aussi rencontré à Pékin le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Liu Zhenmin. Les deux hommes ont réaffirmé les positions respectives de leur pays sur les questions bilatérales en suspens.

M. Ihara estime que les échanges ont été francs, mais n’a pas fait d’autre commentaire. Il a ajouté n’avoir rien de particulier à dire concernant la perspective d’organiser des entretiens au niveau des ministres des Affaires étrangères des deux pays, voire d’un dialogue au sommet.

Les deux nations ont des positions différentes, rappelons-le, en ce qui concerne la souveraineté des îles Senkaku, dans la mer de Chine orientale, administrées par le Japon mais revendiquées également par Pékin.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire