L’Autorité japonaise de régulation du nucléaire, l’ARN, a insisté auprès de l’opérateur de la centrale endommagée Fukushima Dai-ichi pour qu’il fasse baisser les niveaux de radiation au sein du périmètre du complexe nucléaire.

 

En effet, les niveaux de radiation constatés à certains points de l’enceinte de la centrale dépassent les huit millisieverts annuels, soit huit fois la limite annuelle définie par les autorités.

Ces niveaux ont augmenté au fur et à mesure que les réservoirs de stockage d’eau radioactive ont été rajoutés de plus en plus près du périmètre.

Lors d’une réunion vendredi avec les responsables de la Compagnie d’électricité de Tokyo, Tepco, les agents de l’ARN ont demandé que les niveaux de radiation passent d’ici mars 2016 en dessous des limites légales.

Les responsables de Tepco expliquent, pour leur part, que quasiment 90% de la radiation constatée aux abords de l’enceinte du complexe nucléaire provient des réservoirs de stockage, et qu’une décontamination des déchets conservés dans ces réservoirs est prévue.

Les experts doutent cependant de la faisabilité de ce projet dans les délais impartis.

 

 

Source: NHK

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

Laisser un commentaire