L’opérateur de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi endommagée n’a pas réussi à convaincre les pêcheurs locaux du bien-fondé d’un plan visant à rejeter des eaux souterraines dans la mer avant qu’elles ne s’infiltrent dans les bâtiments des réacteurs.

 

TEPCO, la Compagnie d’électricité de Tokyo, a informé lundi les pêcheurs de son projet de creuser 12 puits dans l’enceinte du complexe. Les eaux souterraines seraient pompées dans les puits puis rejetées dans la mer proche.

TEPCO explique que le volume d’eau contaminée des réacteurs endommagés a augmenté de 400 tonnes par jour et que pour le réduire, la compagnie doit également réduire le volume des eaux souterraines qui s’infiltrent dans les bâtiments des réacteurs.

La compagnie estime que le plan permettrait de réduire de 100 tonnes le volume quotidien d’eau contaminée. Elle précise que les niveaux de radiation des eaux souterraines sont maintenant aussi bas que ceux de l’eau des rivières proches.

Mais les pêcheurs déclarent que certains d’entre eux sont inquiets car ils ne peuvent pas connaître la différence entre les eaux souterraines et l’eau contaminée.

TEPCO a indiqué que le plan serait réévalué le mois prochain ou à une date ultérieure.

Nippon connection –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Discussions

Laisser un commentaire