L’opérateur de la centrale Fukushima Dai-ichi s’efforce d’empêcher l’infiltration d’eau contaminée dans l’océan.

 

Tepco a réalisé mercredi l’échec de ses tentatives pour bloquer l’écoulement dans la mer d’eaux souterraines contaminées.

De hauts niveaux de radioactivité sont relevés depuis le mois de mai dans des puits de mesure et à proximité de l’océan.

Tepco a tenté de solidifier les digues de la centrale endommagée sur une profondeur de 16 mètres pour empêcher l’eau contaminée d’atteindre l’océan.

Mais selon l’opérateur, les niveaux de radioactivité relevés dans un des puis contaminés se sont élevés de près d’un mètre depuis que les travaux ont commencé, début juillet.

Les causes seraient liées aux produits chimiques utilisés pour la solidification du sol.

Tepco précise qu’au-delà de 2 mètres de profondeur le sol ne peut être durci. Des infiltrations d’eau contaminée peuvent donc survenir.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire