Le premier ministre Shinzo Abe demande au futur président de la Compagnie d’électricité de Tokyo, Tepco, d’utiliser le mieux possible les ressources et les compétences de l’entreprise pour s’attaquer aux problèmes causés par l’accident à la centrale nucléaire de Fukushima.

 

M. Abe a rencontré Fumio Sudo qui a été choisi mardi pour occuper la présidence de Tepco. Il entrera en fonction en avril.

Selon M. Abe, tous les employés de Tepco doivent prendre conscience que l’entreprise a pour raison d’être de dédommager les gens affectés par l’accident, de démanteler la centrale sinistrée et d’offrir une alimentation stable en électricité.

Le premier ministre a demandé à M. Sudo d’instaurer dans l’entreprise une culture de dynamisme et de concurrence commerciale. Il souhaite que Tepco cesse de se comporter comme un monopole.

Après la rencontre, M. Sudo s’est adressé à la presse. Selon lui, le plus grave problème de Tepco c’est qu’elle n’est pas concurrentielle au niveau mondial.

Il souligne que les tarifs d’électricité sont deux fois plus élevés au Japon qu’aux Etats-Unis et en Corée du Sud, une situation qui doit changer, a-t-il dit.

 

Source:NHK

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

Laisser un commentaire