A partir d’aujourd’hui, les fonctionnaires japonais ont le droit d’arborer un jean et un T-shirt au bureau.

 

Le pays adopte officiellement les tenues d’été pour réduire l’usage des climatiseurs : la campagne Cool biz devient Super Cool biz.

Le premier jour de l’été tombe sur un dimanche cette année, mais dès demain, les foules des fonctionnaires pressés seront nettement moins homogènes.

Nombreux sont ceux qui avouent qu’ils attendaient avec impatience ce renouvellement de la garde-robe à cause de la canicule qui s’est abattue ces derniers jours sur le Japon.

Rien que samedi, 2 personnes sont mortes, frappées d’un « coup de bambou », et plus de 230 autres ont dû être hospitalisées.

Selon la météo, les températures continueront de grimper. A Tokyo, le mercure dépassera la barre des 33 degrés Celsius et à Saitama, des 35 degrés.

Le changement du style vestimentaire des employés se fait par étapes. A partir du 1er mai, ils peuvent laisser la veste et la cravate au placard ; à commencer par le 1er juin, ils sont autorisés à se présenter au bureau en jean, en T-shirt ou en chemise par-dessus le pantalon – sans dépasser les bornes, naturellement.

Cette liberté a un prix : les clim qui dévorent l’énergie seront réglés à 28 degrés au plus bas.

Cette mesure a acquis une importance particulière sur fond de pénurie d’électricité éprouvée par le Japon après l’accident de la centrale Fukushima-1 et l’arrêt de toutes les centrales nucléaires nippones en 2011.

 

Source: voix de la russie

Discussions

2 Réponses

  1. vincedrag

    Contrairement à ce que certains pourraient penser, cette habitude ne date pas des restrictions électriques dues à la fermeture des centrales nucléaires après la tragédie de Fukushima. La  » Cool biz  » a été mise en place depuis déjà au moins 25 ans dans le seul et unique but de réduire l’émission de gaz à effet de serre des climatiseurs.

    • Aedificator

      Merci vincedrag pour cette précision, effectivement, dans mon entourage tout le monde me disait que c’était en réaction au nouveau programme énergétique.

Laisser un commentaire