Après avoir enflammé le Pro Junior, le jeune surfeur japonais Hiroto Arai a réussi son entrée sur le WQS.

 

Aussitôt sorti de l’eau, Hiroto Arai est demandé dans la cabine « live » pour une interview diffusée en direct sur Internet. S’en suit une séance photos avec les touristes qui ont pris le petit surfeur japonais (18 ans, 1,60 m) en sympathie. Tellement « kawaï » !

Sous sa casquette, Hiroto a toujours le sourire et profite de son séjour à Lacanau. « Je me sens à l’aise sur ce spot, confie-t-il. Tout se passe bien, les gens sont très gentils avec moi…Le plus compliqué, c’est la barrière de la langue ».

Il se débrouille en anglais et de toute façon, c’est sur les vagues qu’il s’exprime le mieux. Hier, il a passé les 2e et 3e tour du WQS en terminant à chaque fois premier de sa série.

En pleine ascension, après avoir remporté un Pro Junior 5 étoiles l’an dernier au Japon, Hiroto Arai (17e au classement mondial ASP junior) commence à voyager jusqu’en Europe.

Pour le plus grand bonheur du public canaulais. La semaine dernière, il a enflammé le Pro Junior et a manqué de peu la qualification en finale.

« Il a été très aérien dans ses figures et a impressionné pas mal de monde, note Cyril Camu, le directeur du Soöruz Lacanau Pro. Les surfeurs japonais montent en puissance. Depuis cinq ans, il y a de plus en plus de compétitions chez eux. Ça crée une émulation ».

 

Les traces de Fukushima

 

Vivant à Yokohama (à 20 km de Tokyo), où son père tient un surf-shop, Hiroto Arai a pris l’habitude depuis son plus jeune âge de se rendre à l’océan tous les week-ends : à Chiba, un des meilleurs spots japonais, resté en dehors de la zone contaminée après la catastrophe nucléaire de Fukushima (plus au Nord).

« Les conditions de surf sont un peu difficiles au Japon », témoigne le jeune pro, qui a vu débarquer à Chiba de nombreux surfeurs depuis deux ans. « Car plus au Nord, désormais, il est interdit de surfer. C’est triste ».

Participant à des compétitions sur la scène internationale depuis 2008 – avec des titres sur le All Japan Amateur Championship NSA Champion Games 2009, le Rip Curl Grom Search 2011 en Australie et le Pro Junior Murasaki Shonan Open 2012 – Hiroto Arai projette maintenant de participer aux WQS.

À Lacanau, le jeune nippon a déjà passé deux tours hier, sans jamais avoir été inquiété. De quoi donner encore plus confiance.

Aujourd’hui, au 4e tour, il se retrouvera dans la même série que son compatriote Kaito Ohashi.

S’il est venu avec lui en Europe (en compagnie de Nobyuyuki Osawa, le troisième japonais en lice), Hiroto Aira compte bien surfer le plus longtemps possible en Gironde. À voir son sourire et sa décontraction, ici, il s’amuse vraiment.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source : sudouest.fr

 

Discussions

Laisser un commentaire