Le ministre japonais de la Défense Itsunori Onodera a donné aux Forces d’autodéfense l’ordre d’élargir la zone de leurs opérations de maintien de la paix au Soudan du Sud.

 

A l’heure actuelle, environ 350 soldats des Forces terrestres d’autodéfense du Japon travaillent dans la capitale Juba, pour améliorer les routes ainsi que d’autres infrastructures.

L’ordre du ministre fait suite à la décision par le gouvernement d’obéir à une demande venant de l’ONU, consistant à étendre la mission des FAD jusque dans les Etats voisins de l’Equatoria oriental et l’Equatoria occidental.

M. Onodera s’est adressé à des journalistes mardi. Selon lui, le gouvernement a déclaré que la sécurité est stable dans ces régions, et que les opérations peuvent être conduites sans danger.

Il a affirmé que le Japon voulait continuer à soutenir la construction du Soudan du Sud, et que le gouvernement allait réfléchir à la question d’envoyer ou non plus de personnel pour cette mission désormais plus importante.

Les FAD ont l’intention d’observer la situation autour de Juba à partir du mois prochain, et d’entamer des opérations à grande échelle d’ici la fin de l’année.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

 

Discussions

Laisser un commentaire