Le géant japonais de l’électronique grand public Sony, qui traverse une mauvaise passe, est parvenu à un accord pour la vente de son siège social américain, situé à New York.

 

Cela fait parti de ses efforts de restructuration, alors que Sony a connu 4 années consécutives de pertes, principalement à cause des mauvais résultats de sa branche téléviseurs.

La firme a déclaré hier jeudi qu’elle allait vendre cet immeuble de 36 étages à un groupe d’investisseurs pour un montant de 1 milliard 100 millions de dollars. Sony avait racheté cet immeuble en 2002 à AT&T.

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire