Un petit chaton a sauvé ce Japonais d’une grande tragédie.

 

Avez-vous déjà été à 2 doigts de mourir, uniquement sauvé par une succession d’événements aléatoires ?

Lorsque cela arrive, certaines personnes remercient leur bonne étoile ou Dieu de les avoir sauvé de ce danger. Pour l’oncle de cette pianiste, ce fut un chaton abandonné.

Yuriko Morota, une pianiste professionnelle, a récemment partagé une histoire sur Twitter à propos de son oncle, qui, sur le chemin de l’aéroport pour un voyage d’affaires s’est arrêté en chemin afin d’aider un chaton abandonné.

Grand amoureux des félins, l’oncle de Morota n’a pu ignorer ce chaton, même si cela signifiait louper son vol pour ramener le félin à la maison.

La plupart des gens n’aurait pas pris le risque de louper leur vol mais il s’avère que ce fut l’une des actions les plus importantes de sa vie.

La pianiste raconte :


« Il y a 31 ans, mon oncle était en route pour l’aéroport, dans le cadre d’un voyage d’affaires, lorsqu’il est tombé sur un chaton abandonné. Amoureux des félins, il n’a pas pu le laisser là, et décida de le ramener chez lui.

À cause de cela, il rata son vol.

Ce vol était l’avion de la compagnie Japan Airlines qui s’est écrasé il y a 31 ans. Il a alors nommé le chat Nikkō et l’a aimé le restant de sa vie. C’est une histoire vraie. »

Le vol dont elle fait allusion est le vol 123 de Japan Airlines, qui s’est écrasé le 12 Août 1985 et qui reste à ce jour l’accident d’avion, impliquant un seul appareil, le plus meurtrier de l’histoire.

Seul quatre des 524 passagers et membres d’équipage à bord ont survécu à l’accident.

Celui-ci a été causé par des réparations incomplètes de la queue de l’appareil, accidentée quelques années auparavant, aboutissant à la rupture des quatre circuits hydrauliques et à l’arrachage de la dérive, rendant l’appareil incontrôlable.

L’avion s’est écrasé 32 minutes plus tard sur la crête d’Osutaka, près de Mont Osutaka (Gunma), à environ 100 kilomètres de Tokyo.

En raison de la météo et d’un accès difficile, les équipes de sauvetage sont arrivées sur le lieu de l’accident seulement le lendemain matin, ce qui augmenta considérablement le nombre de morts.

crash-avion-jal-123-japon

Le Boeing 747 impliqué dans l’accident, en 1984.

Le nom du chat tire son origine de Nihon Koku, le nom officiel japonais de Japan Airlines.

Après avoir été sauvé d’une telle tragédie, nul doute que l’oncle de Moroto a du beaucoup aimer son chat.

L’histoire a touché de nombreux internautes japonais, dont certains avaient également un membre de la famille dans l’appareil.

« Ma tante a annulé son vol à cause d’une terrible migraine. J’ai vu des retweets de familles qui avaient l’un des leurs sur la liste d’attente, en cas d’annulation, et qui sont montés à bord de l’appareil. il m’est arrivé de penser brièvement à celui qui est mort à la place de ma tante, mais être confronté à cette liste fait réfléchir… »

Et d’autres dont la famille n’a pas été aussi chanceuse :

« Mon oncle était sur la liste d’attente de ce vol. Il a pu monter à bord et est décédé… Un employé de JAL nous a confié qu’il y avait beaucoup d’annulations ce soir-là. Je ne blâme pas votre oncle pour cela. La lecture de votre histoire me fait me demander comment ma cousine et ma tante se sentent… »

Morota a répondu : « La vie est pleine d’incertitudes. Nous devrions vivre chaque jour comme le dernier ».

Et si vous tombez sur un chaton abandonné, assurez-vous de l’aider. Il peut très bien vous sauver la vie.

Source : Rocketnews24

Discussions

12 Réponses

  1. Loki Fye Atreju

    Cela me rappelle la légende du chat qui donne la chance.
    L’empereur se promenait seul sur un chemin quand soudain, l’orage éclata. Il s’était mis sous un arbre pour se protéger de la pluie, quand il vit un chat dans un vieux temple qui avait levé une patte comme pour le saluer. Intrigué, il s’en approcha et c’est quand il arriva devant le chat qu’un éclair frappa l’arbre sous lequel il s’était abrité. L’empereur s’était dit que ce chat lui avait sauvé la vie. C’est donc le lendemain qu’il décreta que les chats sont des portes bonheurs et il donna généreusement de l’or au temple pour le restaurer et créer une statuette de chat avec une patte levée.
    Enfin, c’est l’histoire qu’on m’a conté. Mais au Japon, il existe plusieurs variantes de l’histoire. ^^

Laisser un commentaire