Les jeux à télécharger sur smartphones et tablettes ont encore volé la vedette aux amusements sur PC et consoles au Tokyo Game Show, le plus grand salon du jeu vidéo d’Asie ouvert pour quatre jours près de la capitale japonaise. Plus de 200 firmes de programmation et d’appareils de jeu venant de 19 pays et régions ont dévoilé leurs derniers bébés jeudi à Makuhari, une bourgade de la banlieue de Tokyo où près de 200 000 visiteurs sont attendus d’ici dimanche.

Les smartphones, un nouvel El Dorado

Au milieu des groupes de chanteuses pop et des individus déguisés en divers personnages (« cosplay »), les stands de jeux sur téléphones intelligents ont été pris d’assaut, à la veille de la sortie simultanée de l’iPhone 5 d’Apple au Japon et dans sept autres pays asiatiques, européens et américains plus Hong Kong.
« Les smartphones évoluent de manière importante chaque année. Si cette tendance continue, ils pourraient devenir plus sophistiqués que les PC d’ici quelques années », a expliqué Yoshikazu Tanaka, PDG de Gree, une firme nippone de jeux sur smartphones et réseaux sociaux, qui sert évidemment sa vision du marché en oubliant que les PC eux aussi évoluent.
« Les consoles, les PC et les appareils nomades (téléphones intelligents, tablettes informatiques) se sont développés de façon distincte jusqu’à présent en tant que support de jeu. Mais récemment les frontières entre les PC et les appareils nomades tendent à se réduire », a-t-il estimé.

 

Vers la fin d’une ère

D’après lui, « les PC traditionnels ne vont bientôt plus accueillir autant de jeux vidéos. Ils pourraient toutefois « fusionner » avec les smartphones pour créer un nouveau support. Plus tard, les consoles vont aussi se rapprocher des nouveaux supports PC/smartphones », prédit-il.
La gamme de jeux disponibles sur smartphone s’accroît, non seulement dans les magasins virtuels iTunes du pionnier Apple, mais aussi sur la gamme Android développée par le géant de l’internet Google qui équipe les téléphones de nombreux concurrents de la marque à la pomme, notamment Samsung.
« Les smartphones deviennent de plus en plus sophistiqués et le type de jeux auquel vous pouvez jouer avec se diversifie », a expliqué Tetsuya Kamoto, au stand d’Xperia, les téléphones intelligents de Sony Mobile (filiale smartphone de Sony).

 

iOS en tête, mais Android dans le vent

« L’iTunes Store, d’Apple, a longtemps été le principal fournisseur d’amusements pour smartphones. Mais désormais, vous pouvez télécharger des jeux auxquels vous auriez joué il y a quelques années dans des salles d’arcades sur ce téléphone Xperia utilisant Android », ajoute-t-il.
Les développeurs de jeux sur smartphones insistent sur leur faible prix d’achat, souvent autour des 3 euros. Sur tablettes, l’iPad d’Apple semblait le support le plus en vue, malgré des applications ludiques présentées aussi pour les tablettes tournant sous Android.
Pour autant, parmi les joueurs essayant dans tous les sens les Jeux d’action, de réflexion ou d’aventure, nombre sont passés à l’immense stand dédié à la Playstation 3, dont Sony va sortir la nouvelle version cet automne.
L’autre géant nippon de la console « traditionnelle », Nintendo, n’était comme d’habitude pas présent à Makuhari, préférant organiser son propre salon à part. Mais les développeurs de jeu pour sa nouvelle console de salon Wii U, qui sortira à partir de novembre, ont fait quelques démonstrations en avant première. Les joueurs pouvaient notamment manier son « gamepad », équipé d’un écran tactile et de détecteurs de mouvement.

 

Source: 01net

Discussions

Laisser un commentaire