Le premier ministre japonais Shinzo Abe s’est engagé à dissiper les rumeurs concernant la contamination radioactive des produits de la mer pris au large de la préfecture de Fukushima.

 

M. Abe s’est rendu samedi au port de Matsukawaura dans la préfecture de Fukushima. Il visite des zones touchées par la catastrophe de mars 2011 presque tous les mois.

Les responsables de coopératives de pêche locales l’ont informé des prises effectuées à titre expérimental, qui ont repris le 25 septembre. Les activités de pêche avaient en effet été suspendues en raison des fuites d’eau usée radioactive à la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi.

M. Abe a dégusté des poulpes et des calamars capturés près du port ainsi que de la blanchaille, des prises expérimentales.

Il a déclaré qu’il souhaitait que les Japonais sachent que les produits de la mer pris au large de Fukushima sont bons et sains. Il a ajouté que le gouvernement allait promouvoir la sécurité de ces produits.

M. Abe s’est ensuite rendu dans la ville de Shinchi, où il a été informé d’un projet de transfert d’une communauté entière sur des zones surélevées. Elle avait été gravement touchée par le tremblement de terre et le tsunami.

Il a encouragé les habitants qui ont accepté de déménager ensemble dans des zones surélevées et qui sont encore hébergés dans des logements provisoires. Il leur a dit qu’ils avaient pris une décision difficile, mais que l’avenir s’annonçait bien, confirmant que le gouvernement fera tout ce qu’il pourra pour reconstruire Fukushima.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: NHK

Discussions

3 Réponses

  1. caligula

    Il devrait en manger plus de poisson, le premier ministre. Et les responsables de TEPCO? Ils ne veulent pas piquer une tête dans un des réservoirs qui pulullent au pied de la centrale?
    D’après les dernières info, il se construit un réservoir toutes les soixante heures…

Laisser un commentaire