Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré mardi qu’il se préparait à discuter par téléphone avec la présidente sud-coréenne Park Geun-hye avec la volonté d’apaiser les relations bilatérales devenues tendues.

 

Alors qu’il s’exprimait devant la Diète (parlement bicaméral), M. Abe a déclaré qu’il profiterait de l’entrée en fonctions de nouveaux gouvernements dans les deux pays pour construire des relations « orientées vers l’avenir » avec la Corée du Sud.

Lors d’une rencontre avec l’ancien ministre nippon des Finances Fukushiro Nukaga lundi, le Premier ministre avait également exprimé sa volonté d’améliorer les relations entre Tokyo et Séoul, lesquelles ont été marquées par des tensions ces derniers mois à cause notamment de la résurgence de différends territoriaux.

Tokyo et Séoul revendiquent tous deux la souveraineté sur un groupe d’îlots rocheux, appelés Dokdo en Corée du Sud et Takeshima au Japon, situés en mer du Japon, îlots qui sont actuellement administrés par la Corée du Sud.

Depuis le retour au pouvoir de M. Abe en décembre dernier, le Japon a réitéré à plusieurs reprises sa volonté de renouer de meilleurs liens avec la Corée du Sud, mais les deux pays semblent avoir adopté peu de mesures concrètes en ce sens.

Discussions

Laisser un commentaire