Le premier ministre japonais Shinzo Abe est rentré ce samedi d’une tournée d’une semaine qui l’a mené en Russie, en Arabie saoudite, aux Emirats arabes unis et en Turquie.

 

En Russie, il a convenu avec le président Vladimir Poutine de reprendre le dialogue, entre leurs ministères des Affaires étrangères, en vue d’aboutir à un traité de paix.

Plus de 67 ans après la Seconde Guerre mondiale, en effet, Tokyo et Moscou n’ont toujours pas signé de traité de paix, en raison du conflit autour des Territoires du Nord, 4 îles annexées par la Russie mais revendiquées par le Japon.

Les deux hommes ont donc décidé de relancer les négociations pour un traité de paix basé sur tous les documents et accords adoptés par le passé, en vue de parvenir à une solution acceptable par les deux parties.

Avec les Emirats arabes unis et la Turquie, M. Abe a par ailleurs accepté de conclure un pacte de coopération nucléaire qui permettrait au entreprises japonaises d’exporter des technologies dans ce domaine.

Le premier ministre japonais a déclaré que cette visite marquait pour lui le début d’une diplomatie économique qui contribuera à la croissance des entreprises nippones, grâce à l’expansion de leurs activités à l’étranger.

Discussions

Laisser un commentaire