Le prochain premier ministre japonais, Shinzo Abe, exprime l’intention de mettre en place d’ambitieuses mesures d’assouplissement monétaire et de consacrer plus d’argent à des projets de travaux publics.

 

M. Abe a rencontré des représentants de la Fédération du patronat japonais ainsi que le président de la Commission des conseillers, Fumiaki Watari, ce mardi à Tokyo.

Le chef du Parti libéral démocrate a rappelé ses trois engagements formulés lors de sa campagne qui a mené à l’élection à la Chambre basse du Japon dimanche, c’est-à-dire de mettre un terme à la montée du yen et à la spirale déflationniste au Japon, d’instaurer des politiques fiscales et monétaires pour restaurer l’économie, et d’adopter des stratégies de croissance.

M. Abe précise qu’il présentera un budget supplémentaire pour cette année fiscale. Il s’agira d’un important budget, dit-il, pour stopper la déflation et parce que le budget de l’an prochain sera retardé.

Les chefs d’entreprise ont demandé au futur premier ministre d’informer le président Barack Obama que le Japon participera aux discussions sur le PTP, le Partenariat transpacifique. MM. Abe et Obama doivent se rencontrer l’an prochain.

M. Abe a répondu que le PTP sera probablement à l’ordre du jour lors de cette réunion. Il prévoit de tenir des discussions en profondeur à ce sujet.

Discussions

Laisser un commentaire