Le premier ministre japonais Shinzo Abe a suggéré qu’il pourrait rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un si cela permet de trouver une solution au dossier des enlèvements de ressortissants japonais.

 

M. Abe s’est adressé mercredi devant une commission du budget de la Chambre haute et n’a pas voulu commenter la visite en cours à Pyongyang d’Isao Iijima, un conseiller du cabinet.

M. Iijima était un proche collaborateur de l’ancien premier ministre Junichiro Koizumi, dont la visite en Corée du Nord en 2002 avait permis le retour au Japon de cinq personnes enlevées.

Selon M. Abe, la question doit trouver une solution avec le soutien de la communauté internationale. Il a ajouté qu’il était important d’exercer des pressions, mais que la question sera résolue par le dialogue.

Il a enfin souligné qu’une rencontre avec le dirigeant nord-coréen doit être prise en compte si elle est cruciale à la résolution du dossier.

Discussions

Laisser un commentaire