Le premier ministre japonais Shinzo Abe a réitéré les craintes du Japon concernant l’intensification des activités militaires chinoises en mer de Chine orientale et en mer de Chine méridionale.

 

M. Abe a prononcé un discours mardi au siège de l’OTAN à Bruxelles. La Belgique est la dernière étape de sa tournée de dix jours en Europe.

M. Abe a déclaré que la politique étrangère et les activités militaires de la Chine étaient des sources d’inquiétudes pour la communauté internationale, y compris le Japon.

Il a fait remarquer que les dépenses militaires de la Chine augmentaient de plus de 10 % par an et avaient quadruplé lors de la dernière décennie. Il a souligné le manque de transparence en ce qui concerne les dépenses car le pays n’en révèle pas les détails.

M. Abe a critiqué ce qu’il a qualifié de fréquentes tentatives pour changer le statu quo dans les mers de Chine orientale et méridionale en usant de la force.

Cette remarque était une allusion aux incursions répétées de la Chine dans les eaux territoriales nippones au large des îles Senkaku et son établissement unilatéral l’an dernier d’une zone d’identification de défense aérienne couvrant une grande partie de la mer de Chine orientale.

 

Le Japon et l’OTAN s’accordent sur un renforcement de la coopération

 

Le Japon et l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord ont convenu de travailler en collaboration plus étroite dans des domaines tels que la sécurité maritime.

Le premier ministre japonais Shinzo Abe et le secrétaire général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen se sont entretenus mardi à Bruxelles.

M. Abe a déclaré que le Japon était un partenaire naturel de l’OTAN et accordait de l’importance à la coopération avec l’alliance dans la perspective d’une politique visant à apporter une contribution proactive à la paix.

M. Rasmussen a salué la politique de M. Abe et a dit que la coopération entre l’OTAN et le Japon était effective.

Les deux leaders ont ensuite signé un accord sur des domaines de coopération.

Aux termes de l’accord, les Forces japonaises d’autodéfense engagées dans une mission anti-piraterie au large de la Somalie conduiront des manoeuvres conjointes avec l’OTAN.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire