Rencontrant ce jeudi à Bangkok la dirigeante du gouvernement thaïlandais Yingluk Shinawatra, le premier ministre japonais Shinzo Abe a fait part de ses inquiétudes au sujet de l’activisme maritime chinois.

 

M. Abe est en Thaïlande, deuxième étape de sa tournée en Asie du Sud-Est.Il a évoqué la question des îles Senkaku en mer de Chine orientale. Ces îles sont contrôlées par le Japon mais revendiquées par la Chine et Taïwan. Il a expliqué que des navires chinois sont entrés à plusieurs reprises dans les eaux territoriales japonaises. Des avions ont par ailleurs pénétré l’espace aérien nippon le mois dernier.

Sur l’activisme de plus en plus marqué de la Chine en mer de Chine méridionale, Shinzo Abe a déclaré à Yingluck Shinawatra qu’il était indispensable de traiter le problème en se conformant à la loi, et non par la force.

M. Abe considère par ailleurs que les liens sino-japonais sont parmi les plus importants au monde. Il s’est engagé à faire face au problème avec calme, et à maintenir une communication avec Pékin.

Yingluck Shinawatra a fait part de sa compréhension pour la position nippone. Elle souhaite que son pays joue un rôle constructif pour améliorer les relations entre les nations concernées.

Discussions

Laisser un commentaire