Les relations entre la Corée du Sud et le Japon ne s’amélioreront pas tant que le Japon ne mettra pas un terme à ses actions et remarques nationalistes à propos de Dokdo et d’autres contentieux historiques, a déclaré aujourd’hui le ministère des Affaires étrangères.

 

«(Le Japon) doit mettre un terme à ses propos faux et injustes. Sinon, ses inquiétudes à propos de la dégradation des relations bilatérales ne feront que paraître fausses», a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Cho Tai-young lors d’un point de presse.

«Notre gouvernement ne veut pas que les relations Corée du Sud-Japon soient restreintes. (Le Japon) est un voisin précieux avec lequel nous devrions coopérer», a dit Cho, qui a ajouté qu’il sera difficile que les relations s’améliorent avant que certaines conditions de base soient satisfaites.

L’administration du Premier ministre japonais Shinzo Abe a redoublé les revendications sur les îlots Dokdo et a tenté de diminuer à plusieurs reprises l’ampleur et la gravité des méfaits passés du Japon en Corée du Sud et en Chine, notamment au sujet des femmes de réconfort.

Abe s’était rendu en décembre au sanctuaire Yasukuni, qui honore, entre autres, la mémoire de criminels de guerre, provoquant la colère de la Corée du Sud et en Asie. La tenue du «Jour de Takeshima», le nom japonais des îlots Dokdo, par la préfecture japonaise de Shimane il y a quelques jours n’a fait qu’aggraver des relations déjà tendues.

«Le Japon doit se repentir sincèrement et agir en conséquence, les relations pourront alors s’améliorer», a affirmé Cho, bien qu’il ait ajouté que les récentes actions du pays font douter de sa sincérité.

«Certains politiciens et parfois les remarques et l’attitude du gouvernement (japonais) provoquent une cassure dans les relations Corée du Sud-Japon.» Les revendications des hommes politiques japonais sur Dokdo sont un exemple de l’attitude impénitente du Japon, selon Cho.

 

Source: Yonhap

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

Laisser un commentaire