Trois navires gouvernementaux chinois sont entrés lundi soir dans les eaux territoriales de l’archipel des Senkaku, selon les gardes-côtes nippons.

 

Ces bateaux sont entrés dans les eaux territoriales après 19 h locales (10 h 00 GMT), ont précisé les gardes côtes nippons qui surveillent de près les alentours de ces îles administrées par le Japon mais revendiquées par la Chine sous le nom de Diaoyu.

Des navires chinois font de régulières incursions dans le périmètre entourant les Senkaku, ce qui met en colère le gouvernement conservateur nippon de Shinzo Abe.

Ce dernier a juré de durcir la surveillance de ces îles sur lesquelles la souveraineté nippone n’est, dit-il, « pas négociable ».

Pékin se permet d’envoyer fréquemment des navires, mais aussi des avions, autour des Senkaku depuis que l’Etat nippon a nationalisé en septembre trois de ces cinq îles de mer de Chine orientale en les achetant à leur propriétaire privé nippon.

Discussions

Laisser un commentaire