C’est la bonne nouvelle de l’hiver. la bière posséderait des propriétés antivirales selon une étude financée par la société japonaise Sapporo.

 

Grâce à un ingrédient miracle présent dans le houblon, l’humulone, la boisson dorée  pourrait être un médicament efficace contre le virus respiratoire syncytial. Il aurait aussi un effet anti-inflammatoire.

« Le virus respiratoire syncitial peut provoquer une pneumonie grave et des difficultés respiratoires chez les nourrissons et les jeunes enfants, mais aucun vaccin n’est encore disponible pour le réprimer« , explique le chercheur Jun Fuchimoto. Ce virus, particulièrement actif durant les mois d’hiver, peut causer des symptômes semblables à ceux d’un rhume chez les adultes.

Mais un petit demi après le bureau ne suffit pas à guérir ce mal hivernal. Fuchimoto souligne qu’il faudrait boire au moins trente canettes de bière pour ressentir les propriétés antivirales de l’humulone : « Nous étudions la possibilité de créer des produits sans alcool, le défi va être de faire accepter le goût amer aux enfants ».

Le Japon nous offre donc ce que l’on pourrait appeler une fausse bonne nouvelle. Si la bière n’est pas le remède idéal pour lutter contre les maladies du froid, cantonnons-nous à la bonne vieille méthode : moufles et écharpes en laine.

Discussions

Laisser un commentaire