L’agence de presse Chine nouvelle rapporte que la police chinoise a décidé d’imposer une sanction administrative à l’encontre des deux hommes qui ont attaqué la voiture de l’ambassadeur japonais dans leur pays et arraché le drapeau nippon.

L’incident a eu lieu le 27 août à Pékin. Deux véhicules avaient forcé à s’arrêter et bloqué la voiture d’Uichiro Niwa, ambassadeur du Japon en Chine.

L’agence Chine nouvelle a précisé que selon la loi sur la gestion de la sécurité, les autorités avaient décidé d’imposer une sanction administrative à l’encontre de deux hommes de 23 ans et de 25 ans, respectivement de la province de Hebei et de celle de Heilongjiang.
Les deux individus ont apparemment admis avoir arraché le drapeau national japonais. La décision d’imposer cette sanction aux deux hommes signifie que ceux-ci ne seront pas inculpés.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire