Richard Kahui n’est pas le premier et certainement pas le dernier Kiwi à quitter le pays du long nuage blanc pour celui du soleil levant.

 

Mais après une année très difficile ponctuée d’une opération de l’épaule – sa quatrième – le centre de la franchise des Chiefs veut « saisir les opportunités » pendant qu’il le peut encore.

L’offre du club japonais des Toshiba Brave Lupus, qu’il rejoindra à la fin de cette saison, ne pouvait pas mieux tomber et devrait lui permettre de retrouver le Super Rugby en 2015. Alors âgé de 29 ans, il pourra également prétendre à une place dans l’escouade néo-zélandaise pour le mondial anglais.

Du côté des Chiefs, aucun reproche n’est fait à l’encontre du centre international.

Au contraire, l’entraîneur de la franchise d’Hamilton, Dave Rennie, sait quelle importance revêt ce choix de carrière.

« Richard m’a vraiment impressionné en tant qu’homme, en tant que joueur et aussi de leader au sein de notre équipe » confie l’entraîneur au New Zealand Herald.

Il faut dire que Kahui ce n’est pas non plus monsieur tout le monde. Champion du monde avec les All Black en 2011, il a joué plus de 50 matchs avec les Chiefs et 17 avec la sélection nationale

En savoir plus sur http://www.lerugbynistere.fr/videos/richard-kahui-japon-saisons-1302131205.php#YOxMkbTWCZUQRDJ7.99

Discussions

Laisser un commentaire