Le Japon a décidé de retirer les Forces d’autodéfense, les FAD, stationnées sur le plateau du Golan, dans le cadre d’une mission de maintien de paix de l’ONU.

 

La décision a été prise ce vendredi par le gouvernement, en raison des combats en Syrie. Les troupes quitteront la zone le mois prochain.

Sur le plateau du Golan, les soldats de la paix sont chargés de superviser le désengagement militaire entre Israël et la Syrie. Une cinquantaine de membres des FAD se relayaient dans ce cadre depuis 1996 pour assurer des missions logistiques, de transport notamment.

La participation des troupes nippones devait durer jusqu’en mars 2013. Mais, en raison de l’intensification des combats en Syrie, des obus de mortiers sont tombés sur le plateau.

Le gouvernement japonais a annoncé le retrait des FAD en janvier car la sécurité de leurs membres n’est plus assurée.

Mercredi, le Conseil de sécurité de l’ONU a prolongé de six mois la mission de maintien de paix.

Discussions

Laisser un commentaire