Les manifestations antijaponaises ont pris fin ce jeudi en Chine, où la situation semble s’apaiser pour les ressortissants japonais établis à Pékin, la capitale.

Rappelons que des protestations ont eu lieu huit jours durant devant l’ambassade du Japon à Pékin, jusqu’à mercredi, suite à la nationalisation par le Japon, la semaine dernière, des îles Senkaku en mer de Chine orientale.

L’école japonaise de la capitale était fermée depuis lundi, en vue de garantir la sécurité des élèves qui vivent, pour la plupart d’entre eux, aux abords de l’ambassade.

Les classes ont rouvert jeudi, la circulation s’étant régulée autour de l’enceinte diplomatique qui reste toutefois sous haute surveillance policière.

Les élèves ont donc regagné leur établissement, en bus ou accompagné de leurs parents.

Les dix écoles japonaises que compte l’ensemble de la Chine sont à présent rouvertes.

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire