Les vice-ministres des Affaires étrangères du Japon et de Chine ont eu des discussions secrètes sur les moyens d’amender les relations bilatérales qui se sont détériorées à cause du contentieux à propos des îles Senkaku en mer de Chine orientale.

Rappelons que celles-ci sont contrôlées par le Japon, mais que la Chine et Taïwan revendiquent la souverainté sur ces îlots.

Selon des sources du gouvernement japonais, le vice-ministre japonais Chikao Kawai et son homologue chinois Zhang Zhijun se sont rencontrés à Shanghai au cours du week-end. Ils ont réaffirmé le besoin de maintenir le contact en dépit de la dégradation des relations. Les deux représentants ne sont pas entrés dans les détails, précisent les sources.

Les hauts responsables de la diplomatie des deux pays recherchent les moyens d’améliorer les relations bilatérales. Une rencontre entre de hauts fonctionnaires avait déjà eu lieu à Tokyo le 11 octobre.

Tokyo et Pékin s’efforcent de débloquer la situation, tout en analysant l’impact économique des relations dégradées et les réactions de l’opinion publique sur ce dossier.

Discussions

Laisser un commentaire