Le ministre japonais de l’Industrie, Toshimitsu Motegi, a jugé possible que soient relancés des réacteurs nucléaires au Japon dès cet automne, alors qu’actuellement 48 des 50 unités du pays sont stoppées.

 

Si les choses avancent vite, « cela interviendra à l’automne », a-t-il déclaré mardi soir lors d’une émission de télévision.

« Les nouvelles normes établies par l’Autorité de régulation nucléaire seront validées le 18 juillet. Si la sûreté des réacteurs est confirmée, ils seront relancés », a-t-il ajouté, confirmant la position du gouvernement de droite de Shinzo Abe, arrivé au pouvoir en décembre.

M. Motegi a aussi déclaré son intention d’obtenir la compréhension des populations riveraines des centrales.

Les 50 réacteurs nucléaires de l’archipel ont été successivement arrêtés pour maintenance et contrôles de sûreté après l’accident de la centrale Fukushima Daiichi provoqué par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011 dans le nord-est du Japon.

Depuis, seulement deux unités, à Ohi (ou Oi, ouest), ont été réactivées dans le courant de l’été dernier, pour environ 13 mois, sur décision du précédent gouvernement de centre-gauche, avant que la nouvelle autorité nucléaire ne soit entrée en activité en septembre.

Discussions

Laisser un commentaire