Une étude du ministère de l’éducation a révélé qu’un nombre record de 206 enseignants travaillant dans des écoles publiques au Japon ont été licenciés durant l’exercice 2012, contre 180 l’année précédente.

 

Durant cet exercice se terminant en Mars 2013, 119 de ces enseignants, un record, ont été licenciés pour infractions sexuelles.

Au total, 10 827 enseignants ont été sanctionnés, soit 6508 de plus que l’année l’année précédente.

2077 enseignants ont été sanctionnés pour châtiments corporels infligés à leurs élèves soit 7,5 fois plus que l’année précédente.

L’étude a également révélé que le nombre d’enseignants ayant pris un congé pour problèmes de santé mentale tels que la dépression durant l’exercice 2012 a diminué de 314 soit un total de 4.960. C’est la première fois en 5 ans que ce résultat est en dessous de la barre des 5000.

 

 

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité du Japon

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire