Le groupe japonais de commerce électronique a annoncé le rachat du logisticien ADS. Une acquisition qui profitera à l’ensemble de ses places de marché européennes, parmi lesquelles PriceMinister.

 

Rakuten poursuit ses investissements en Europe. Le géant japonais de la vente en ligne, qui avait notamment racheté le français PriceMinister en 2010, s’est porté acquéreur de la société Alpha Direct Services (ADS), spécialiste de la logistique e-commerce, a-t-il annoncé mardi.

« Le premier rachat dans la logistique hors du Japon »

Le montant de cette transaction n’a pas été précisé. ADS est le numéro 1 de la logistique e-commerce en France, fait valoir Rakuten, et assure déjà les livraisons pour une centaine d’enseignes, dont Nestlé, L’Oréal et Sarenza. Il s’occupe notamment de la gestion des sites web vendeurs, du traitement des commandes, de l’approvisionnement des entrepôts, et du service client.

Ce rachat d’ADS est « le premier de Rakuten dans la logistique hors du Japon », indique le communiqué. « Qualité de service et rapidité de livraison conditionnent la pérennité de toute proposition de e-commerce », fait notamment valoir le PDG de Rakuten, Hiroshi Mikitani.

 

Un service plus rapide, plus efficace, à moindre coût

 

Cette acquisition « représente une étape importante non seulement pour PriceMinister en France, mais aussi pour le développement européen de Rakuten », a pour sa part indiqué Pierre Kosciusko-Morizet, directeur de Rakuten et PDG de PriceMinister. Pour lui, ADS va « apporter son expertise dans la logistique, ce qui va permettre d’assurer un meilleur service aux acheteurs, plus efficace, plus rapide pour un coût moindre », a expliqué le fondateur lors d’une conférence téléphonique.

Installé à Beauvais, ADS dispose en effet d’une surface de 100 000 mètres carrés. Il a surtout investi dans « Cendrillon », une structure automatisée dont Rakuten entend bien profiter. « Nous ne réalisons pas cette acquisition uniquement pour la France. Cette technologie de pointe a vocation à être appliquée mondialement », a confirmé Kazunori Takeda, Senior Executive Officer chez Rakuten. Grâce à cette expertise, ADS est aujourd’hui en mesure de livrer le jour même à Paris, et le lendemain en Europe. Pierre Kosciusko-Morizet avait annoncé en décembre 2011 son intention d’investir dans la logistique en Europe « d’ici à trois ans », voici chose faite.

Car ce rachat va lui permettre de proposer à ses marchands son propre service de stockage et de livraison des marchandises, même si ces derniers resteront libres de choisir d’autres plateformes. Une nouvelle offre qui va lui permettre de concurrencer les services d’Amazon.

Selon Pierre Kosciusko-Morizet, le lancement d’une structure commune entre ADS et PriceMinister ne serait plus qu’une affaire de semaines. « Nous attendons encore le feu vert de l’autorité de la concurrence sur le rachat, mais nous travaillons déjà sur l’offre commerciale ».

Discussions

Laisser un commentaire