Tout le monde connaît l’expression : «  Le client est roi » et bien ce qu’on peut dire c’est que les japonais savent très bien suivre ce dicton ! Et à moins d’avoir grandi au Japon, vous pourriez être dérouté par l’accent particulier qui est porté par les employés japonais à leurs clients.

 

Que vous soyez venus pour acheter quelques ailes de poulet ou bien pour acheter une voiture, on essayera toujours de vous traiter le plus royalement possible.

Cependant si vous n’y êtes pas habitués, vous pourrez vite passer du « J’adore qu’on soit à mes petits soins »  au « J’aimerais bien porter mon sac tout seul … ».

 

Quand ces attentions deviennent agaçantes

 

Selon une étude menée par MyNavi Woman, les Japonais pousseraient leur « gentille attention » un peu trop loin avec leur clientèle.

En somme, 388 Japonais (129 hommes et 259 femmes) ont fait partie de cette étude. Suite à cela, ils ont pu établir une liste des attentions les plus agaçantes que l’on peut subir en allant faire un achat au Japon ! En voici le Top 5 :

 

5 – la cinquième place avec 13.9 %, nous pouvons trouver les employés de Fast-Food qui vous recommandent de prendre un menu ou encore de tester le tout nouveau menu !

McDonald japon

Si vous vouliez vous contenter de prendre un simple hamburger pour caler un petit creux passager, vous allez tout de suite entendre le fameux « vous voulez des frites avec ça ?”  accompagné d’une boisson bien sûr ( un repas se doit d’être équilibré ! ).

Parfois, le caissier pourra tout aussi bien vous énumérer chacun des nouveaux menus qui seraient sortis et c’est ce qui semble le plus agacer les clients japonais car dès que vous rentrez dans ce dit Fastfood, vous pouvez voir les affiches des nouveaux menus partout donc nul besoin de les énumérer selon eux !

 

4 – la quatrième place avec 14.7 %, nous avons les Okami des Ryokan !

nourriture-ryokan

Eh oui, selon cette étude, les clients préféreraient ne pas avoir une personne qui leur explique comment manger ceci ou encore expliquer la caractéristique de tel met. Cela rendrait même la situation gênante pour la personne voyant son repas refroidir au fur et à mesure des explications.

 

3 – En troisième position, avec 18 %, nous avons les Izakaya et leur personnel au grand complet criant “arigatoo gozaimasu” dès que l’on commande quelque chose !

izakaya-japon

Malgré la bonne intention derrière ce geste, les personnes étant ciblées par ces « Merci beaucoup » sont souvent gênées et parfois même agacées à force de l’entendre trop souvent, au même titre que le fameux “Irasshaimase” dès que l’on pose le pied dans un bar, magasin ou restaurant quelconque.

 

2 – En seconde position, avec 20.1 %, nous avons les vendeurs vous demandant si vous souhaitez leur carte de fidélité !

cartes-de-fidélité-japon

Au Japon, il est monnaie courante qu’un magasin ait sa carte de fidélité, cependant cela peut vite devenir un problème. “Si j’en avais voulu une,  je l’aurais demandé” témoigne une des personnes interrogées lors de cette étude, agacée.

Lorsqu’on vous le demande une ou deux fois, cela passe encore. Mais lorsque dans une même journée en ayant fait 10 magasins différents, on vous l’ait demandé 10 fois, cela peut vite finir par vous importuner au plus haut point !

 

1 – ET NOTRE GRAND GAGNANT, avec lui aussi 20.1 %, le vendeur qui insiste pour porter vos sachets jusqu’à la sortie du magasin !

magasin-vétements-japon

En effet, cela semble rendre mal à l’aise les consommateurs lorsque le vendeur insiste pour porter leurs sachets jusqu’à la sortie. Surtout quand ces dit clients n’ont quasiment rien dans leur sac ( vous vous imaginez un vendeur portant un sachet avec une simple gomme ou un simple cahier pour vous ? ).

Encore une fois, c’est un service qui est censé aider l’acheteur et même être un acte serviable mais il devient très ennuyeux, surtout si vous voulez continuer à faire le tour du magasin même après avoir acheté un article !

 

Et vous ? Avez-vous une petite chose qui vous met mal à l’aise avec la trop grande courtoisie de nos amis japonais ?

 

Source : rocketnews || images : Shutterstock

Discussions

15 Réponses

  1. daigo

    Je vais faire une comparaison bizarre mais qui permettra de comprendre mon raisonnement. Si l’on compare la politesse et le sens du service à du soda pétillant dans un verre, il y aura le niveau du soda et des bulles qui jailliront un peu plus haut. Nous comparerons ces bulles à ces politesses parfois excessives.

    Au Japon, le niveau général de politesse et de service est au top, certaines bulles jaillissent donc parfois un peu trop haut et tombent a coté du verre. On a tout de meme un verre bien rempli.

    En France le niveau de soda est tellement bas que c’est lorsque l’on tombe sur une bulle qui atteint le niveau normal pour le Japon qu’on est étonné. On est habitué a ce que les caissières parlent encore avec leur collègue quand elle vous passent vos produit, les produit moitie jetés sur le tapis. On est heureux lorsque l’on tombe sur quelqu’un de juste poli et normal qui ne fait pas d’impair.

    Alors s’il faut parfois être importuné legerement pour que tout le reste soit au top, je prefere ce sens la! pas vous?

    • Brian Ameyen

      Eh oui Daigo, malheureusement les Japonais ne savent pas la chance qu’ils ont pour certains d’avoir ce genre de service. En France, nous n’avons pas cette chance, de ce fait je comprends parfaitement ton point de vue et ce que tu as schématisé avec la bulle de Soda. Moi, je pense que ça ne me dérangera pas globalement de « subir » ces choses là au quotidien. Sauf peut-être pour le Fastfood vu que j’y vais souvent x) !

      • tartenpion

        pas daccord avec vous. c est trop soulant! certes le service, mais avec des limites; c est trop pousse , c est simplement un manque de respect envers le client!
        c est toujours la meme chose , les exces ne sont pas bons!
        je n ai pas besoin d etre flatte, je n ai pas de probleme d ego!
        d un autre cote, sympa les entreprises de remercier le pigeon qu elles viennent de plumer a son insu, par des ventes un peu forcee, ou des frais rajoutes plutot injustifies,ou un imprimante canon qui coute 2x plus chere au japon qu en france,ou……,ou……,ou…..la liste est longue! enlevez vos lunettes de soleil , ouvrez les yeux!

    • Zobylamouche

      La politesse s’est appreciable sur le court terme mais a la longue ca peut devenir lourd ! Au final, tu t’apercois que les employes ne laissent transparaitre aucune emotion personnelle a ton egard. C’est de la robotique qui te deballe toujours et encore le meme spitch a chaque passage client apres client. Personnellement, j’aime bien les caissieres francaises qui vont commencer a te commenter la meteo, critiquer la politique, taper la causette sur son petit fils qui commence a marcher … tu t’en fous un peu mais cette forme spontanee et chaleureuse de communication est bien loin de la froideur des politesses des robots japonais. Ma foi, il est dans la nature humaine de convoiter ce qu’il n’a pas.

      • Shibori-san
        Shibori-san

        Oui je comprends ce que tu veux dire, ce n’est pas tant la politesse elle-même qui agace mais le manque de chaleur dans ces échanges stéréotypés.

      • Hanalafleur

        Totalement d’accord!! On ne voit plus aucune émotion transparaître et ca en devient vraiment perturbant.C’est ce côté hypocrite que je n’aime pas trop chez eux, mais c’est vrai qu’il n’y a rien à dire en terme de service au Japon comparé à notre chère France…..

      • Mewain

        Le cas de figure du robot on le retrouve également à Paris. (la politesse en moins)

        Je pense qu’au Japon c’est le même cas, si l’on s’éloigne un peu de Tôkyô, dans la campagne, les employées seront beaucoup plus ouverts et se permettront d’interagir plus librement.

      • Dio Brando

        Entierement d’accord avec toi Zobylamouche (comme toujours lol) et Mewain en effet en allant dans la campagne, le cote robot disparait.
        Les caissiers sont la pour deballer parfaitement ce qui a ete appris par le sempai, lequel tient ca du sempai d avant etc…gare a celui qui joue les ecologistes refusant un sachet en plastique (pour une boisson 33cl, pas besoin!!!), des couverts pour le bento etc…ca devient du dai panic!
        Maintenant j’avoue que je prefere « le robot » a la caissiere degoutee de la vie et de son taff qui te le fait ressentir au moment ou tu passes.

  2. caligula63

    Le numéro cinq n’est pas forcément de la politesse ou de l’attention. C’est de la vente. Pourquoi laisser le client repartir avec un hamburger tout bête, alors qu’il peut – pour qqs centaines de ¥ de plus – repartir avec un menu complet, le dernier hamburger sorti, un des hamburgers qui ne se sont pas vendus précédemment? Le client est comptant, l’employé, lui, a fait son boulot, et le patron de la gargote se frotte les mains… Il existe le même chose dans tous les fast food du monde entier.

    Pour ce qui est des caissières françaises, connaissez-vous le BAM? C’est tout bête: Bonjour, Au revoir et Merci. Voici les trois mots qu’elles doivent dire a minia aux clients. Et ceci est valable pour TOUTES les enseignes sur le territoire français.

    Au revoir, et merci pour ces infos.
    Ah ben zut, j’ai pas dit bonjour…

  3. Sedorikku62

    Le vendeur qui porte les sacs jusqu’à la sortie j’en ai eu plusieurs fois l’occasion et c’est très déstabilisant pour nous français mal aimables que nous sommes. « Elle/il va me raccompagnait jusqu’à mon appartement comme ça??? »
    Après pour nous fournir les menus et autres, c’est la plus part du temps dans des chaînes donc les employés ont l’obligation par leur employeur de faire ça. On le fois aussi en France.
    Ce qui m’agace le plus c’est la courbette quand j’ai déjà tournè le dos.

  4. Florentin

    Les cartes de fidélité, c’est pareil en France (et surement dans d’autres pays), et ça n’a rien a voir avec de l’attention. C’est juste du commerce (et certains diront que c’est un moyen pour le magasin de connaitre nos habitudes d’achat).

  5. Tachibana

    Je sais pour vous mais moi, lorsque j’achete des fringues.
    Impossible d’avoir mon sac apres paiement. Le mec va m’accompagner jusqu’a la porte de sortie avant de me donner mon sac.
    Du jamais vu en France..

Laisser un commentaire