Selon un représentant du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, Pyongyang pourrait mettre un terme aux visites de familles japonaises dont des proches sont décédés dans le territoire actuel de la Corée du Nord lors de la période de troubles à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

 

La péninsule coréenne était sous la tutelle coloniale japonaise en 1945. De nombreux Japonais sont morts lors des bouleversements à la fin de la guerre dans ce qui est maintenant la Corée du Nord. On estime qu’il y aurait actuellement dans ce pays les restes de plus de 20 000 Japonais.

Depuis le mois d’août de l’an dernier, la Corée du Nord a autorisé six groupes de Japonais à effectuer des visites commémoratives en banlieue de Pyongyang et dans d’autres villes de ce pays.

Un représentant du ministère nord-coréen des Affaires étrangères a déclaré à la NHK que ces visites pourraient ne plus être permises cette année à cause de la construction prévue de résidences et d’autres projets dans ce secteur.

La déclaration du représentant nord-coréen démontre la frustration du pays occasionnée par la suspension des discussions ministérielles depuis la dernière rencontre en novembre de l’an dernier.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire