De nouveaux programmes spatiaux devraient commencer au Japon cette année.

 

Parmi eux, le lancement d’une nouvelle fusée, Epsilon, et une mission spatiale par l’astronaute japonais Koichi Wakata comme commandant de la Station spatiale internationale.

Cinq fusées porteuses d’un satellite doivent être lancées au Japon pendant la période qui s’achèvera en mars 2014. La principale fusée japonaise, la H2A, sera lancée trois fois. La première, programmée dans le courant de ce mois, mettra en orbite un satellite d’observation.

L’Agence japonaise d’exploration spatiale envisage de lancer Epsilon, un nouveau véhicule de lancement à propergol solide, vers le milieu de cette année. Le coût du lancement de l’Epsilon est d’environ 44 millions de dollars, soit un tiers de celui de la fusée H2A. Cet atout devrait permettre d’obtenir des commandes par des pays étrangers.

Discussions

Laisser un commentaire