Les économistes du Fonds monétaire international réunis à Tokyo ont planché sur la santé financière de leur pays hôte. Selon eux, le relèvement prévu de la TVA ne suffira pas à sécuriser la troisième économie de la planète.

S’appuyant sur son dispositif de contrôle budgétaire, le FMI prévoit pour le Japon une dette 2 fois et demie supérieure à son PIB, en 2013.

Les parlementaires nippons ont adopté une loi visant à doubler le taux de la TVA qui atteindrait les 10 pour cent d’ici 2015. Le FMI juge toutefois cette mesure insuffisante.

Il appelle donc les responsables à prévoir des impôts supplémentaires, à une grande échelle, et à réduire les dépenses publiques. Le FMI précise par ailleurs que le Japon doit générer au minimum 250 milliards de dollars de revenus dans les 10 années à venir, ce qui équivaudrait à plus de 5 pour cent de son PIB.

 

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire