Plus de 30.000 personnes au Japon ont été hospitalisés en raison d’un coup de chaleur cet été. Près de la moitié était âgée de 65 ans ou plus.

 

L’agence japonaise de gestion des catastrophes et des incendies a déclaré que 31 135 personnes à travers le pays ont été hospitalisées pour des coups de chaleur entre mai et début Août. 48 d’entre elles sont mortes.

675 personnes étaient dans un état grave et ont nécessité une hospitalisation de plus de 3 semaines.

Parmi les préfectures, Tokyo est en tête du nombre de cas avec 2430, suivie par Saitama et Aichi avec respectivement 2245 et 1884 cas.

Il n’est pas nécessaire de sortir sous le soleil pour subir un coup de chaleur. Parmi les personnes décédées se trouvait un homme de 70 ans habitant la préfecture de Kumamoto, qui a été trouvé inconscient dans sa maison sans climatiseur.

L’agence avertit que les températures élevées vont continuer, et exhorte les gens à boire de l’eau fréquemment et à utiliser les climatiseurs et les ventilateurs.

 

Image : Shutterstock

Discussions

Laisser un commentaire