21 371 : c’est le nombre d’enfants qui attendent toujours d’entrer en crèche depuis le 1er Avril, après une baisse de 1 370 enfants l’an dernier, déclare le Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales.

 

Ce total avait baissé pendant quatre ans avant d’atteindre un pic de 26 000 enfants en Avril 2010, comme l’ont montré les derniers chiffres parus.

L’objectif numéro un de Shinzo Abe, premier ministre, et d’amener ce nombre à zéro d’ici Avril 2018. Cette action nécessitera plus de crèches et de personnels.

Parmi les 47 préfectures du pays, Tokyo atteint le plus grand nombre avec 8 672 enfants, suivi d’Okinawa avec 2 160 et Chiba avec 1 251. Le score de Tokyo est un triste record, qui reflète en partie les 225 enfants du quartier Setagaya.

Yokohama, qui prévoyait de déblayer ses listes d’attentes en Avril 2013, compte cette année plus que 20 enfants en attente.

84,5 % des enfants de la liste nationale ont plus de 2 ans.

Depuis le 1er avril, les crèches du pays sont capables d’offrir 2 335 724 places, 46 905 de plus que l’an dernier, annonce le gouvernement.

La baisse de la liste d’attente était faible malgré une nette augmentation des capacités d’accueil parce beaucoup de personne avait déjà abandonné l’idée d’y inscrire leur enfant. Des efforts de la région ont permis cependant davantage de crèches.

Pour le budget de 2014, 454 municipalités seront éligibles pour le nouveau programme d’aide du gouvernement : plus aucune liste d’attente.

Cela augmentera les capacités d’accueil des crèches ainsi que les petits équipements pour bébés, d’ici la fin du mois de Mars, grâce au budget de 2015.

 

Source : JapanTimes

Discussions

Laisser un commentaire