Une pétition signée par les familles de ressortissants japonais enlevés par des agents de Pyongyang a réuni plus de 10 millions de signatures.

 

Les familles ont entamé leur action il y a 16 ans, en vue d’obtenir le plus rapidement possible le retour des personnes enlevées.

Le gouverneur de la préfecture de Saitama, Kiyoshi Ueda, a remis ce jeudi à Shigeo Iizuka, le leader du groupe en question, une liste de quelque 350 000 signatures collectées cette année dans la préfecture.

Ces signatures s’ajoutent aux 9,92 millions déjà réunies, ce qui porte leur nombre à plus de 10 millions.

Les familles concernées prévoient de soumettre la pétition au premier ministre Shinzo Abe, ce samedi à Tokyo.

Ces 10 millions de signatures reflètent le souhait de la population japonaise de voir ce problème résolu le plus rapidement possible, a déclaré M. Iizuka.

Discussions

Laisser un commentaire