L’annonce de la PlayStation 4 le 20 février prochain ne fait plus vraiment de doute au Japon, les principaux quotidiens de l’Archipel allant même jusqu’à évoquer aujourd’hui le prix et une date de sortie.

 

Pour le Asahi Shimbun, la nouvelle machine de Sony sera lancée dans le courant de l’année au pays du Soleil-Levant, à un tarif autour des 40.000 yens, soit un peu plus de 315 € après conversion. Emanant d’un quotidien sans doute déjà dans le secret des dieux, on peut considérer ce premier indice de prix comme avisé. Comme Edge il y a quelques jours, le quotidien japonais parle également d’une sortie en 2013 pour les Etats-Unis, mais ne précise rien pour l’Europe.

S’il est évidemment trop tôt pour spéculer sur une éventuelle répercussion de tarif sur les autres territoires, on peut néanmoins affirmer que sur cette base, Sony ne commettrait pas de nouveau l’erreur de proposer sa future machine à un prix plus élevé, au risque de rendre les débuts de sa nouvelle console délicats. En novembre 2006, la PlayStation 3 était sortie à 49.980 yens pour le modèle 20 Go, tandis que celui du modèle 60 Go était librement fixé par les revendeurs.

 

Si le Asashi Shimbun tend à confirmer la présence d’une partie tactile sur la future manette, qui aurait peu ou prou la même forme que l’actuelle Dual Shock 3, le Nihon Keizai Shimbun, quotidien de référence économique, parle déjà des fonctionnalités réseau de la future PlayStation 4, qui sera également dévoilée le 20 février d’après ses sources.

Selon le Nikkei, la PS4 inclura d’office une dimension sociale pour favoriser les échanges d’opinions entre joueurs via le réseau, mais utilisera également la technologie de cloud gaming Gaikai, que Sony a rachetée pour près de 380 millions de dollars l’an passé. Attendue pour la fin de l’année, la machine n’inclurait plus le CELL, le processeur qui équipait la PlayStation 3. Une absence qui, avérée, poserait déjà la question de la rétrocompatibilité.

Discussions

Laisser un commentaire