Le Cabinet du premier ministre Shinzo Abe donne le feu vert au plan de croissance de l’économie japonaise. Les membres du Cabinet approuvent également une initiative visant à réduire de moitié le déficit de la balance primaire d’ici l’année fiscale 2015.

 

Le plan de croissance approuvé vendredi est le troisième pilier de la stratégie de M. Abe de relance de l’économie.

Ce plan a pour but de faire augmenter les investissements des entreprises de 10 pour cent en trois ans, à 70 mille milliards de yen, l’équivalent de 738 milliards de dollars environ par année. C’était le niveau des investissements au Japon avant la faillite de Lehman Brothers en 2008.

Ce plan vise également à tripler les exportations en infrastructures d’ici 2020 à plus de 30 mille milliards de yens ou environ 316 milliards de dollars.

Les ministres du gouvernement Abe ont aussi approuvé des politiques fiscales pour réduire de moitié le déficit de la balance primaire d’ici l’année fiscale 2015. La balance primaire exclut les paiements des intérêts sur la dette publique.

Le gouvernement veut présenter un budget excédentaire d’ici l’année fiscale 2020 et réduire progressivement la dette japonaise après 2021.

Les membres du Cabinet ont aussi approuvé un plan de révision des dépenses en sécurité sociale pour consolider les finances du pays.

Le ministre de la Revitalisation économique Akira Amari a déclaré que le gouvernement agirait « à toute vitesse » pour mettre ce plan en vigueur et relancer l’économie nippone.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

 

Discussions

Laisser un commentaire