Au Japon, la moitié environ des municipalités situées à moins de 30 km d’une centrale nucléaire n’ont pas établi de plan d’évacuation en cas d’accident atomique.

 

L’Autorité de régulation du nucléaire, l’ARN, effectue des inspections de sécurité sur 17 réacteurs, un tiers environ du parc japonais. Certains pourraient obtenir l’autorisation de redémarrer dès cet été. Aujourd’hui, tous les réacteurs du pays sont à l’arrêt.

L’ARN constate cependant que seules 64 des 135 municipalités situées à moins de 30 km des centrales avaient finalisé fin mars un plan d’évacuation.

Dans 6 des 13 zones abritant une ou plusieurs centrales nucléaires, aucune municipalité n’a établi un tel plan.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire