Les responsables japonais, chinois et sud-coréens en charge du commerce ont conclu hier vendredi leur quatrième session de discussions relatives à un accord trilatéral de libre-échange sans parvenir à définir les étapes nécessaires pour supprimer les droits de douane entre eux.

 

A l’issue des quatre journées de négociations tenues à Séoul, les délégués ont cependant convenu de se retrouver cet été en Chine pour une cinquième session.

Les négociations ont commencé en mars 2013 mais n’ont pas encore abouti à un accord sur les droits de douane car chacun des trois participants souhaite en maintenir sur certains produits afin de protéger ses industries domestiques.

Le Japon, la Chine et la Corée du Sud ont pour objectif de conclure un accord de libre-échange tripartite d’ici la fin de l’année prochaine, date à laquelle ces trois pays plus les pays membres de l’ASEAN ont décidé de formuler un Partenariat régional économique global, le PREG.

Yasushi Masaki, haut responsable du ministère japonais des Affaires étrangères, a confirmé que les points de dissension avaient été circonscrits et rappelé que le Japon souhaitait accélérer les négociations car le temps est compté.

 

Source: NHK

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

Laisser un commentaire