Nestlé s’offre en plein cœur de Tokyo un temple à la gloire de l’une de ses marques vedettes, KitKat. Une première mondiale pour la célèbre barre chocolatée consommée par 650 personnes chaque seconde dans le monde.

 

Située dans un grand magasin de la chaîne Sebu, dans le quartier des restaurants et du shopping Ikebukuro, la boutique KitKat de Tokyo sera baptisée «Chocolatory».

Des recettes exclusives et haut de gamme ont été conçues en partenariat avec un chocolatier local, Takagi. KitKat se déclinera notamment au thé vert ou au poivron, en version salée ou sucrée.

Les produits seront vendus dans des boîtes au design particulièrement soigné, semblables à des coffrets, pour satisfaire la tradition des Japonais d’offrir des cadeaux à leurs proches.

 

KitKat au… wasabi

 

«KitKat est quasiment un produit culte au Japon, et c’est un marché très spécial pour nous», déclare Stewart Dryburgh, responsable mondial de la marque. Les Japonais ont fait de KitKat leur marque de chocolat préférée depuis 2012.

Un succès qui illustre la capacité du groupe suisse, leader mondial de l’agroalimentaire (92,2 milliards de francs suisses de chiffre d’affaires en 2012), à adapter ses marques aux goûts locaux.

Le jeu en vaut la chandelle: KitKat, qui a vu le jour en Angleterre il y a près de 80 ans (1935), fait partie des marques de Nestlé dont le chiffre d’affaires se compte en milliards de francs suisses, aux côtés de Nescafé, Nespresso, Maggi, Herta…

Si les Ocidentaux connaissent surtout les gauffrettes au chocolat au lait, les Japonais apprécient KitKat à la pomme de terre (Purple Potato), au fromage (European Cheese), au haricot (Bean Cake) ou encore au Wasabi.

On les trouve en roses lorsqu’elles sont aromatisées à la fraise ou en vert au thé. Nestlé va jusqu’à s’adapter aux subtilités des goûts régionaux: à Kobe, KitKat est vendu fourré à la crème anglaise avec une touche d’agrumes.

 

Lien direct avec les consommateurs

 

Comme de nombreux groupes de grande consommation qui ouvrent des boutiques (permanentes ou éphémères), Nestlé souhaite avec cette première boutique KitKat établir un lien direct avec ses consommateurs.

Dans un univers où l’essentiel des ventes se fait en grande distribution, les industriels éprouvent le besoin de se rapprocher de leurs clients. Nestlé l’expérimente déjà avec le réseau de magasins de sa pépite Nespresso.

Et, dans un genre différent, avec une plateforme de vente directe de ses marques sur Internet en Allemagne (nestle-marktplatz.de/).

Parmi ses concurrents, Procter&Gamble teste également une marketplace en Allemagne, selon nos informations. De son côté, Unilever a inauguré plusieurs boutiques Magnum dans le monde.

Danone a ouvert des bars à yaourt en France et en Espagne. La jeune marque Michel & Augustin prévoit aussi d’avoir son magasin à Paris qui ferait aussi office de pension de famille portant ses valeurs.

 

Source: Le Figaro

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

3 Réponses

Laisser un commentaire