Le Japon compte assouplir les modalités d’obtention du statut de résident permanent pour les ressortissants étrangers dotés de compétences professionnelles.

 

Le ministère de la Justice planche actuellement sur ce dossier.

Il s’agit notamment d’offrir le statut de résident permanent aux étrangers ayant vécu 3 ans au Japon, contre 5 ans actuellement.

Ces dispositions font suite au système introduit en mai par les autorités en charge de l’immigration, qui accorde notamment un statut préférentiel aux chercheurs et aux ingénieurs.

Ce système a cependant connu une application limitée en 2012. Selon les experts, les ressortissants étrangers ne connaissent pas bien le dispositif et les modalités restent relativement strictes.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: NHK

Discussions

3 Réponses

  1. Julien

    Cet assouplissement n’est pas soudain. Déjà, ces dernières années, il y avait une tendance à donner 3 ans assez facilement là où on était sûr de devoir refaire la demande de visa chaque année… J’ai même eu la surprise en 2011 après un premier visa de 3 ans de me faire conseiller par le bureau de l’immigration un changement vers le visa permanent alors que je n’avais rien demandé…
    J’ai vu de simples profs d’anglais l’obtenir sans devoir prouver qu’ils étaient des éléments indispensables à l’archipel…

    J’ai l’impression que depuis Fukushima, ils ont perdu pas mal d’étudiants chercheurs, ceux qui bossaient gratos, cédaient leurs thèses aux universités et qui survivaient de cours de langues par-ci par-là… Ils essaient de conserver ceux qui restent (en général, les conjoints de citoyens japonais)
    il y a aussi le travail des bureaux de l’immigration qui se voit grandement allégé par le rallongement des visas…

    C’est une sacrée bonne nouvelle pour ceux qui sont déjà sur place.
    Par contre, pour ceux qui veulent s’expatrier, qu’ils ne s’excitent pas trop. En aucun cas on assouplit les critères d’entrée. Et
    pour ceux qui pensent que cette news est la voie royale pour se la couler douce au Japon toute leur vie, il faut qu’ils comprennent que le visa permanent au Japon n’est pas acquis une fois pour toute. Il se perd dans certaines conditions. 8 )))))

    Bonne continuation ! Good Site !

  2. Dio Brando

    Il serait surtout bon de preciser que ce fameux « visa » instaure par des politiciens totalement a cote de la plaque, a ete une catastrophe.
    17 personnes depuis l’etranger ont postule et ont ete acceptees! Ceux sur place sont plus de 400 soit une goutte d’eau.
    http://the-japan-news.com/news/article/0000435956

    La faute a des criteres beaucoup trop restrictifs! Un jeune de 24 ans touchant 10 millions de yens mais ne parlant pas japonais recoit un pactole de points par rapport a un trentenaire bilingue mais a salaire 2 fois moins eleve.

    J’en connais qui ont 9 ans de Japon dont 8 ans en CDI dans une entreprise japonaise, parfaitement integres, bilingues et qui se sont vus refuser le visa permanent car il faut 10 ans revolus! Eh oui le fameux « oui mais au dela de 5 ans sur place la demande peut etre faite » est totalement faux sauf si un ministre a remis je ne sais quel trophe.
    Une seule personne dans mon entourage a obtenu le visa permanent apres avoir attendu un an et etre passee par la case « payer cher un cabinet d’avocat ». Tous les autres ont ete refuses sauf ceux maries a un ressortissant japonais…
    Faut revenir sur terre, depuis qu’Abe est la, au contraire les conditions sont plus restrictives au possible pour 90% des etrangers!

Laisser un commentaire