La nouvelle Autorité japonaise de régulation du nucléaire réclame que les zones d’évacuation soient plus grandes, en cas de désastres nucléaires.

L’agence a présenté mercredi l’ébauche d’une révision des normes à mettre en vigueur, si un désastre nucléaire devait se produire.

Selon l’organisme, les zones d’évacuation autour des centrales nucléaires devraient passer de 10 kilomètres présentement, à 30 kilomètres.

Le document propose aussi d’envisager la distribution de tablettes d’iode aux gens vivant à l’intérieur d’un rayon de 50 kilomètres autour des centrales, pour les protéger des nuages radioactifs pouvant causer des problèmes de thyroïde.

Les représentants de l’agence demandent aussi d’accroître la distance entre les centrales nucléaires et les centres hors-site d’intervention d’urgence de 20 kilomètres actuellement, à 30 kilomètres.

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire