L’Autorité japonaise de régulation du nucléaire a officiellement décidé de demander de ne pas préparer le redémarrage du réacteur à neutrons rapides Monju, à Tsuruga dans le centre de l’Archipel.

 

Cela veut dire que le réacteur expérimental actuellement à l’arrêt ne sera pas redémarré avant la fin de mars prochain. Le réacteur génère de l’électricité à l’aide de plutonium extrait de combustible nucléaire irradié.

L’ARN a officiellement pris sa décision lors d’une réunion mercredi.

Le 15 mai, l’autorité avait décidé de publier l’ordre en s’appuyant sur les résultats d’une inspection du gouvernement l’an dernier. Les inspecteurs avaient découvert qu’environ 10 mille vérifications n’avaient pas été effectuées sur le réacteur.

L’ARN a critiqué l’exploitant de la centrale, l’Agence de l’énergie atomique, pour n’avoir par géré la sécurité de manière adéquate.

L’exploitant a reçu l’ordre de ne pas préparer le redémarrage de Monju tant que la mise en place des améliorations n’aurait pas été confirmée.

L’ordre exige aussi de l’exploitant qu’il révise ses mesures de sûreté pour faire en sorte que la sécurité soit sa première priorité. Il demande aussi au ministère des Sciences d’obliger l’exploitant à suivre ces directives.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Discussions

Laisser un commentaire