Une nouvelle série de négociations vient de s’ouvrir entre Japonais et Nord-Coréens à Stockholm, la capitale suédoise.

 

Les discussions, qui dureront trois jours, ont débuté lundi. Elles font suite aux négociations qui avaient eu lieu en mars à Pékin.

La délégation japonaise est menée par Junichi Ihara, directeur du bureau des affaires Asie-Océanie au ministère japonais des Affaires étrangères. Quant à la Corée du Nord, elle est représentée par Song Il-ho, l’émissaire de Pyongyang pour la normalisation des relations avec le Japon.

M. Ihara a déclaré à la presse que les discussions, menées avec franchise et honnêteté, portaient sur des questions d’ordre général intéressant les deux pays.

Il a ajouté que ces débats étaient plus approfondis que lors de la rencontre de Pékin.

Les négociateurs nippons ont sans doute évoqué l’enlèvement de leurs compatriotes par des agents nord-coréens, et les programmes nucléaires et de missiles de Pyongyang.

Le Japon a probablement exigé que davantage de moyens soient mis en oeuvre pour résoudre le dossier des enlèvements, et qu’une nouvelle enquête soit notamment ouverte.

Les délégués nord-coréens auraient demandé au Japon l’allègement des sanctions économiques.

Tokyo envisage une levée progressive et partielle des sanctions, sous réserve que la Corée du Nord confirme l’ouverture d’une nouvelle enquête dans le dossier des enlèvements.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire