Des chercheurs japonais ont développé un appareil de mesure des substances radioactives dans les fonds marins. Un procédé qui devrait permettre de mieux comprendre comment ces substances, générées par la centrale de Fukushima, se répandent dans l’océan.

Une équipe de chercheurs de l’université de Tokyo a donc développé un tube de 8 mètres de long et de 15 centimètres de diamètre. Il contient des capteurs pouvant mesurer les niveaux de radiation et la profondeur de la mer.

Accroché à un bateau, ce tube permettra de draguer les fonds marins pour en mesurer, toutes les secondes, les niveaux de césium 134 et 137.

Jusqu’à présent, ces relevés étaient effectués depuis des endroits isolés. Le nouvel appareil procurera des données plus précises car les zones concernées seront passées au peigne fin.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire