Le Japon vient de mettre en fonction un nouveau système d’alerte aux tsunamis, développé d’après les leçons de la catastrophe de 2011.

 

L’Agence japonaise de météorologie a décidé de revoir le système en profondeur, parce qu’elle avait prévu le 11 mars 2011 un tsunami beaucoup moins important que celui qui s’est produit.

Selon le nouveau système dévoilé ce jeudi, il y aura cinq niveaux d’importance pour un tsunami, contre huit précédemment.

Si un grave séisme se produit et que l’agence ne peut mesurer rapidement son intensité, elle émettra un avertissement prévoyant un tsunami « énorme » ou « grand ».

Si l’agence prévoit un énorme raz-de-marée ou dépassant les dix mètres, elle annoncera que le tsunami prévu sera aussi grave que celui de 2011.

 

Discussions

Laisser un commentaire