Une centaine d’enfants de moins de 13 ans ont été enlevés entre Janvier et Novembre cette année au Japon selon les chiffres fournis par l’Agence nationale de la police. C’est la première fois que ce nombre dépasse la barre des 100.

 

Le rapport, publié le 11 décembre, a montré que près de la moitié des enlèvements se sont produits à la sortie de l’école, lorsque les enfants étaient sur le chemin du retour.

Le nombre de cas d’enlèvement d’enfants est en hausse chaque année depuis 2008 ou 63 cas avaient été signalés à l’époque.

Parmi 75 affaires où l’horaire de l’enlèvement a pu être déterminé, 39 ont eu lieu entre 14h et 18h, 8 entre 8h et midi, et 8 entre 18h et 22h.

Concernant les lieux les plus courants, 38 enlèvements se sont produits dans la rue, 20 dans des appartements, 9 dans des maisons individuelles et 7 dans des parcs. Suivent les grands magasins et les salles d’arcade.

Parmi les 100 cas d’enlèvements déclarés cette année, on en compte 30 avec intention d’agression sur les victimes.

Le plus souvent, les ravisseurs approchent les enfants en leur disant que leurs parents sont malades, en leur proposant de devenir modèle, ou en demandant leur chemin.

Dans certains cas, les auteurs se sont également fait passer pour des policiers.

La police a attrapé les ravisseurs dans 84 affaires.

Dans 53 affaires, soit plus de 60%, les agresseurs étaient des inconnus, dans 21 cas, il s’agissait de l’un des parents, et dans cinq cas des amis ou des connaissances.

«Les adultes doivent enseigner à leurs enfants ce qui rend suspect une personne et les mettre en garde régulièrement au cas où ils se feraient aborder. » déclare Naho Kiyonaga, dirigeant de Taiken-gata Anzen Kyoiku Shien Kiko, une organisation à but non lucratif promouvant l’éducation des enfants.

 

Source : Asahi || Image : Shutterstock.com

Discussions

2 Réponses

Laisser un commentaire